Centre d'Informatique Juridique
Accueil |
Contacts |
Relations Int. |
Signet |
Courriel
ع
|En
|Fr





  Bureau des relations internationales

 

Coordinateur général : Dr. Zeinab Saad

 

Comité des Relations Internationales :

Dr. Asma Chamli

Dr. Zalpha Ayoubi

Dr. Ziad Salameh

Dr. Véronique Kazpard

 

Courriel : DRI@ul.edu.lb

 

Adresse : Université Libanaise – Administration Centrale, Place du Musée, 5ème étage

 

B.P. 14/6573

 

Téléphone: +961 1 612 815 



Bureau des relations internationales de l'Université Libanaise - Administration centrale

 

Le Bureau des relations internationales de l'Université Libanaise soutient la stratégie de l'université qui consiste à promouvoir la coopération et l'échange d'expériences et de cultures dans divers domaines de l'enseignement supérieur avec des universités locales, arabes et internationales.

À cet égard, le Bureau des relations internationales encourage l'échange de chercheurs, de professeurs, d'étudiants et de personnels, élabore des accords de coopération bilatéraux et multilatéraux, participe à des projets de recherche et d'études internationaux, participe à des projets européens, s'associe à des organisations et des réseaux internationaux pour l'enseignement supérieur et collabore à l'organisation d'événements culturels et scientifiques internationaux (séminaires, colloques, réception de délégations, etc.).

 

A- Accords de coopération avec d’autres universités :

Le Bureau des relations internationales facilite la conclusion de nouveaux accords de coopération scientifique avec des universités locales et internationales et renouvelle les accords arrivés à terme. Le nombre d'accords conclus par l'UL a atteint 440, dont 150 ont été signés depuis 2017.

L'Université Libanaise coopère avec les universités locales et internationales par la conclusion d'accords-cadres visant à réglementer les dispositions générales, telles que l'échange de professeurs, d'étudiants, d'experts, et de programmes d'enseignement et de formation, les techniques modernes et la codirection des mémoires de master et des thèses de doctorat. Les universités internationales comprennent les universités françaises, italiennes, espagnoles, belges, suisses, russes, ukrainiennes, bulgares, lituaniennes, roumaines, iraniennes, chinoises, turques, marocaines, algériennes, tunisiennes et jordaniennes.

 

B- Accords de coopération avec les ministères, les municipalités et les institutions libanaises :

L’objectif de ces accords est de promouvoir la coopération avec les institutions nationales ou internationales œuvrant sur le territoire libanais, et les organisations de la société civile afin d’élargir les perspectives de formation et d’emploi pour nos étudiants et leur assurer des bourses d’études. Parmi ces accords, nous pouvons citer :

- L’accord avec le Centre de formation pour la recherche et le développement, signé le 26/04/2018, dans le but de développer des programmes d'enseignement.

- La convention avec le Conseil national de la recherche scientifique et l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), signée le 23/02/2018, dans le but d’octroyer des bourses doctorales communes.

- L’accord avec le ministère de la Santé publique, signé le 05/05/2018, afin de former les étudiants de la Faculté des Sciences Médicales aux programmes de médecine de famille du ministère.

- L’accord avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et l'UNICEF, signé le 11/07/2018, dans le but de créer et d'équiper les laboratoires GIL dans le cadre du programme des idées innovantes dans trois sections de l'UL.

- L’accord de coopération avec Nudge Lebanon, signé le 17/01/2019, visant à échanger des programmes autour de l'économie comportementale, à encourager l’université à développer les compétences des étudiants, des professeurs et des participants à ces programmes, et à créer un laboratoire d'économie comportementale propre à l'UL.

- L’accord avec Challenge to Change, signé le 08/11/2018, dans le but de développer des programmes de formation au sein du Centre des métiers, d’innovation, et d’entrepreneuriat (Centre MINE) pour permettre aux jeunes femmes au sein de l'université d'innover dans le secteur économique, et échanger de nouvelles technologies en vue de faciliter leur insertion sur le marché du travail et développer leur savoir-faire.

- L’accord avec le Rassemblement des hommes et des femmes d’affaires libanais dans le monde, signé le 18/09/2018, dans le but de soutenir l'UL, de renforcer les relations entre les universités et les institutions, et d'offrir des perspectives de travail aux étudiants de l’UL sur les marchés libanais et étrangers.

- L’accord avec la municipalité de Tripoli, signé le 17/05/2018, dans le but d’échanger des expériences et des formations en matière de programmes environnementaux, sociaux et d’ingénierie.

- L’accord avec la municipalité de Zghorta-Ehden, signé le 31/05/2018, dans le but d’échanger des expériences et des formations en matière de programmes environnementaux, sociaux et d'ingénierie.

 

C - Développement des accords avec l’Institut français afin de bénéficier du soutien de l'État français :

- Collaborer, de manière continue, avec l’Institut français pour soutenir les étudiants en leur octroyant des bourses allouées à cet effet dans le cadre des programmes de l’Institut, et soutenir les professeurs visiteurs invités dans le cadre des accords pour le développement des échanges scientifiques, des formations des étudiants, et de la codirection des masters et des mémoires.

- Coopérer avec le ministère français de l'Éducation pour développer les programmes d'assurance qualité et d'accréditation de l’université, et les programmes d’enseignement dans les facultés, en plus du soutien financier de l’Institut français pour le projet d'évaluation et d'accréditation par le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES).

- Octroyer aux huit premiers étudiants de la Faculté de Pédagogie et de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines des bourses accordées par l'Institut français pour bénéficier d’une formation linguistique dispensée par le Cavilam-Alliance française de Vichy dans le cadre de programmes d'enseignement avancés.

- Octroyer des bourses doctorales communes connues sous le nom de SAFAR.

 

D - Développement des accords avec l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) :

L'Université Libanaise a signé, le 23/02/2018, un accord de coopération avec l'Agence universitaire de la Francophonie et le Conseil national de la recherche scientifique dans le but de :

- Accorder des bourses doctorales communes dans diverses spécialisations.

- Accorder un soutien financier consacré à l'étude et à l'approbation des programmes de la Faculté de Génie par la Commission des titres d'ingénieur (CTI) en France.

- Accorder un soutien financier par l'AUF à un grand nombre de conférences et colloques tenus à l'UL.

- Encourager la participation des chercheurs et des professeurs aux programmes scientifiques et culturels adoptés par l'AUF.

- Renforcer la coopération entre l’UL et l’AUF pour l’organisation des colloques et des séminaires.

L'Université Libanaise coopère avec le DAAD (Office allemand d'échanges universitaires au Liban) afin de soutenir les doctorants de l’École Doctorale des Lettres et des Sciences Humaines et Sociales. L’UL coopère également avec l'UNICEF pour procéder à un contrôle interne de l’Administration centrale dans le cadre d'un accord signé le 19/12/2018.

L'UL collabore avec l'Union Européenne dans le programme ERASMUS + et participe actuellement à plus de 65 projets européens. Cette année, elle a présenté plus de 50 propositions de projets pour la création de masters communs avec des universités européennes et pour l’échange d'étudiants.

 

Parmi les projets les plus importants récemment obtenus par l'UL :

- Projet « Free » pour améliorer le rôle des femmes dans l'enseignement supérieur avec les universités méditerranéennes ;

- Projet « Morale » visant à développer les programmes et le rôle des établissements d'enseignement supérieur dans le soutien des étudiants syriens au sein des universités ;

- Projet « HEBA » visant à développer des programmes de haute qualité sur l’énergie et son utilisation ;

- Projet « Digital » pour améliorer l'éducation numérique dans les domaines de la santé au Liban et en Syrie ;

- Projet « LEBPASS » pour la conception des annexes des certificats.

 

Les projets suivants sont également en cours :

- Projet « TLQAA + » qui vise à proposer et à établir des cadres pour la reconnaissance et l'équivalence des certificats nationaux conformément aux processus de reconnaissance et de qualité adoptés à l'échelle internationale ;

- Projet « HOPES » relatif au soutien à l’enseignement supérieur des réfugiés syriens et des étudiants libanais ;

- Projet « HEEAP » en collaboration avec l’Agence culturelle britannique (British Council) pour soutenir l'enseignement de la langue anglaise ;

- Programme de bourses lancé par le Fonds MADAD avec 4 partenaires, en plus du Liban, à savoir l'Égypte, l’Irak du nord, la Jordanie et la Turquie ;

- Projet « E-TALEB » relatif aux normes professionnelles applicables à l'enseignement universitaire ;

- Projet « RESUME » qui regroupe plusieurs universités arabes et européennes « UNIMED » ;

- Projet « RESCUE » relatif à l'enseignement supérieur des réfugiés syriens et leur inscription à l’université.

 

Contact Facultés
Rapport annuel
Magazine de l'U.L
Projets extérieurs
Partenaires
Liens utiles
Description des équipements techniques
Courriel
Responsables du contenu
Aide électronique
Inscription
Join Us


Tous droits réservés © 2018 | Université Libanaise